User Tools

Site Tools


config_ip_dns

Configuration IP et DNS basique

Au cas où une erreur de saisie est été faite lors de l'installation ou que des informations n'ont pas été renseignée, voici la marche à suivre pour modifier la configuration basique du serveur. Si l'installation a scrupuleusement suivi les informations précédentes, passer cette étape et se diriger directement vers la configuration RAID.

Nous devons paramétrer le serveur afin qu'il puisse communiquer avec le reste du réseau. 3 opérations sont à réaliser.

  • Donner un nom au serveur (host)
  • Configuration IP.
  • Configuration DNS (partie cliente).

Système Red Hat

Configuration générale

Emplacement Fonction
/etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth0 Fichier de configuration IP d'eth0.
/etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-bond0 Fichier de configuration IP du bond0.
/etc/sysconfig/network Fichier de configuration réseau.
/etc/sysconfig/network-scripts/route-eth0 Fichier de configuration route persistantes eth0.
/etc/hosts Fichier des noms d'hôtes.
/etc/resolv.conf Fichier client DNS.

Configuration spécifique

Configuration IP

Adresse statique simple

Éditer le fichier de configuration IP de l'interface qu'on souhaite. Ici eth0. Sous Red Hat, on a un fichier par interface.

vi /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth0

Pour une adresse statique, mettre les informations suivantes.

DEVICE=eth0
BOOTPROTO=none
ONBOOT=yes
IPADDR=192.168.0.30
NETMASK=255.255.255.0
NETWORK=192.168.0.0
GATEWAY=192.168.0.1
USERCTL=no

Option de performance possible pour fixer les valeurs de la carte réseau.

ETHTOOL_OPTS=speed 1000 duplex full autoneg on"

La passerelle par défaut globale peut être positionné dans le fichier /etc/sysconfig/network. La passerelle définit dans la configuration par interface (GATEWAY) est prioritaire à cette configuration.

vi /etc/sysconfig/network
NETWORKING=yes 
GATEWAY=192.168.0.1 

Adresse DHCP

vi /etc/sysconfig/network-script/ifcfg-eth0

Pour une configuration DHCP.

DEVICE=eth0
BOOTPROTO=dhcp
ONBOOT=yes
USERCTL=no

Redémarrer les services réseaux.

service network restart

Pour vérifier la présence d'une adresse.

ifconfig eth0

S'il n'y a pas l'IP spécifiée.

ifdown eth0
ifup eth0
ifconfig eth0

S'il n'y a toujours pas l'IP spécifiée en faisant la commande ifconfig, soit ce n'est pas la bonne carte qui est configurée, soit il y a une erreur dans le fichier de configuration.

Routage

Mise en place des routes dans le fichier /etc/sysconfig/network-scripts/route-eth0. Ce fichier est appelé par le script /etc/sysconfig/network-scripts/ifup-routes présent par défaut dans les distributions à base de Red Hat.

Exemple de routage statique dans /etc/sysconfig/network-scripts/route-eth0 en partant du principe que nous disposons d'une carte avec une adresse IP membre du réseau 192.168.0.0/24 (afin d'atteindre la passerelle 192.168.0.254).

10.0.0.0/8 via 192.168.0.254 #Ajouter une route vers le réseau 10.0.0.0/8 via la passerelle 192.168.0.254. 
172.23.0.0/16 via 192.168.0.254 #Ajouter une route vers le réseau 172.23.0.0/16 via la passerelle 192.168.0.254.
172.20.0.0/16 via 192.168.0.254 #Ajouter une route vers le réseau 172.20.0.0/16 via la passerelle 192.168.0.254.

Après avoir configuré le fichier pour ajouter les routes persistantes, il faut redémarrer le service réseau et donc couper la machine pour prendre en compte la modification. Pour créer les routes en commande sans redémarrer le service réseau, entrer les commandes suivantes.

route add -net 10.0.0.0 netmask 255.0.0.0 gw 192.168.0.254 dev eth0
route add -net 172.23.0.0 netmask 255.255.0.0 gw 192.168.0.254 dev eth0
route add -net 172.20.0.0 netmask 255.255.0.0 gw 192.168.0.254 dev eth0

Pour information, mise en place d'une route par défaut non persistante.

route add default gw 192.168.0.1 eth0

Nom local du serveur

Modifier le fichier /etc/hosts comme suit et redémarrer le serveur.

@IP  nomserveur

Pour entrer un nom de machine, il faut aussi changer le nom d'hôte dans /etc/sysconfig/network.

vi /etc/sysconfig/network
NETWORKING=yes 
HOSTNAME=monOrdi 
DOMAINNAME=epfl.ch 

On peut alors tester après redémarrage des services réseau et/ou redémarrage du serveur, que tout est bien défini avec les 2 commandes suivantes (fqdn = Fully Qualified Domain Name).

  • hostname
  • hostname –fqdn

Configuration DNS cliente

Éditer le fichier de configuration cliente DNS.

vi /etc/resolv.conf

Mettre les informations suivantes dans le fichier.

search nomdomaine.org
nameserver 192.168.0.200
nameserver 192.168.0.201

Attention ne pas mettre de nom pour indiquer les serveurs DNS puisque c'est leur travail d'en donner!!!

Effectuer un redémarrage des services réseaux.

service network restart

Si vous avez correctement suivi la configuration, vous avez désormais l'accès à Internet.

Configuration IP graphique

Se logger en utilisateur de base sur une session console (tty1, 2…) et entrer la commande suivante pour accéder à l'environnement graphique.

startx

Aller dans le menu Applications–>Paramètres de système–>Réseaux ou en root dans un terminal taper system-config-network.

Aller dans modifier. Voici ce que vous voyez. Changer l’adresse IP, le masque et la passerelle.

Aller dans l’onglet DNS et modifier le nom DNS ainsi que les adresses des serveurs DNS.

Dans “hôtes”, cliquer sur modifier.

Voici l’écran de modification. Changer l’adresse IP, et ajouter le nom FQDN de la machine ainsi que son nom court en alias.

Retourner sur l’onglet “Périphériques” comme suit.

Enregistrer la configuration et redémarrer le service réseau en cliquant dur désactiver puis activer. Vérifier directement avec un ping que ca fonctionne bien.

Système Debian

Configuration générale

Emplacement Fonction
/etc/network/interfaces Fichier de configuration IP de toutes les interfaces.
/etc/hosts Fichier des noms d’hôtes.
/etc/resolv.conf Fichier client DNS.

Configuration spécifique

Configuration IP

Éditer le fichier de configuration IP. Sous Debian, le fichier de configuration IP est unique. Il contient la configuration de toutes les interfaces.

vi /etc/network/interfaces

Adresse/routage/DNS statique

Pour une adresse statique, avec un routage statique et des serveurs DNS renseigné, mettre les informations suivantes.

auto lo eth0
iface lo inet loopback
iface eth0 inet static
    address 192.168.0.30
    netmask 255.255.255.0
    network 192.168.0.0
    broadcast 192.168.0.255
    gateway 192.168.0.1

    ### static routing ###
    post-up route add -net 172.23.0.0 netmask 255.255.0.0 gw 192.168.0.254
    pre-down route del -net 172.23.0.0 netmask 255.255.0.0 gw 192.168.0.254

    ### dns-* options are implemented by the resolvconf package, if installed
    dns-nameservers 192.168.0.200 192.168.0.201
    dns-search nomdomaine.org

Pour information, mise en place d'une route par défaut non persistante.

route add default gw 192.168.0.1 eth0

Adresse DHCP

Pour une configuration DHCP.

auto lo eth0
iface lo inet loopback
iface eth0 inet dhcp

Redémarrer les services réseaux.

/etc/init.d/networking restart

Pour vérifier.

ifconfig eth0

S'il n'y a pas l'IP spécifiée.

ifdown eth0
ifup eth0
ifconfig eth0

Nom local du serveur

Modifier le fichier /etc/hosts comme suit et redémarrer le serveur.

@IP  nomserveur

Configuration DNS cliente

Si on souhaite modifier de manière live la configuration cliente DNS, modifier le fichier suivant.

vi /etc/resolv.conf

Attention, si les directives dns-nameservers et dns-search sont spécifiées, au démarrage de l'interface cela sera cette configuration qui sera écrite dans le fichier resolv.conf.

Mettre les informations suivantes dans le fichier.

search nomdomaine.org
nameserver 192.168.0.200
nameserver 192.168.0.201

Attention ne pas mettre de nom pour indiquer les serveurs DNS puisque c'est leur travail d'en donner!!!

Effectuer un redémarrage des services réseaux.

/etc/init.d/networking restart

Si vous avez correctement suivi la configuration, vous avez désormais l'accès à Internet.

Système SUSE Linux

Configuration générale

FIXME mettre à jour avec fichiers SUSE

Emplacement Fonction
/etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth0 Fichier de configuration IP d'eth0.
/etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-bond0 Fichier de configuration IP du bond0.
/etc/sysconfig/network Fichier de configuration réseau.
/etc/sysconfig/network/routes Fichier de configuration route persistantes.
/etc/hosts Fichier des noms d'hôtes.
/etc/resolv.conf Fichier client DNS.

Configuration spécifique

Configuration IP

Adresse statique simple

Fichier de configuration de la première carte réseau.

/etc/sysconfig/network/ifcfg-eth0
BOOTPROTO='static'
BROADCAST=''
ETHTOOL_OPTIONS=''
IPADDR='192.168.0.30/24'
MTU=''
NAME='VMXNET3 Ethernet Controller'
NETWORK=''
REMOTE_IPADDR=''
STARTMODE='auto'
USERCONTROL='no'

Routage

Éditer le fichier de configuration des routes statiques.

vi /etc/sysconfig/network/routes

Ajouter la ligne suivante.

172.20.0.0 192.168.0.254 255.255.0.0 eth0
DESTINATION  GATEWAY         MASK       INTERFACE

Après avoir configuré le fichier pour ajouter la route persistante, il faut redémarrer le service réseau et donc couper la machine pour prendre en compte la modification. Pour créer la route en commande sans redémarrer le service réseau, entrer la commande suivante.

route add -net 172.20.0.0 netmask 255.255.0.0 gw 192.168.0.254 dev eth0

Pour information, mise en place d'une route par défaut non persistante.

route add default gw 192.168.0.1 eth0
config_ip_dns.txt · Last modified: 2018/11/25 11:19 (external edit)